Gare aux JO : le web londonien sur le qui-vive !

Dans un communiqué officiel intitulé « Preparing your Business for the Games« , le gouvernement britannique a lancé le mois dernier une alerte concernant les risques de sur-affluence liés aux prochains jeux olympiques de Londres.
Jeux Olympiques de Londres 2012
Comme l’explique le quotidien The Guardian dans un article du 5 février dernier, avec pas moins de 55 000 athlètes et 800 000 spectateurs attendus, la portée de l’événement revient à imaginer qu’au même moment auraient lieu à la fois la coupe d’Angleterre de Football, le championnat de tennis de Wimbledon et le marathlon de Londres.

Le cabinet du premier ministre (« Cabinet Office« ) prévient donc les internautes des éventuels ralentissements qu’ils pourront rencontrer lors de leurs navigations sur le web. Il suggère également aux fournisseurs d’accès internet un rationnement des accès, et invite les entreprises à « dispatcher » les connections de leurs collaborateurs en travaillant par exemple à domicile pendant cette période, cette dernière proposition visant également à désengorger les transports.

Côté e-business, l’anticipation de ces Jeux Olympiques constitue un enjeu crucial ! Ainsi, pour toute plateforme susceptible d’être concernée par l’affluence générée, un ensemble de tests de charge, plus qu’une idée pertinente, doit s’imposer comme un dispositif indispensable.

L’objectif est clair : ne pas subir l’événement, en tirer un profit maximal !

L’événement est mondial, ces questions ne concernent donc pas seulement le web anglo-saxon. Mais surtout, les Jeux Olympiques n’ont pas le monopole du rassemblement. Ainsi, l’anticipation de tout événement susceptible d’amener du monde sur un ou plusieurs sites web doit rester au coeur des préoccupations : coupe du monde sportive, Soldes, bouleversement législatif, fiscal, …


Répondre