« Instant America », une infographie à voir… sans attendre !

D’abord, qu’est-ce qu’une infographie ? Au sens « média », il s’agit d’une image qui, la plupart du temps, met en forme visuellement les résultats d’une ou plusieurs études statistiques.
L’infographie « Instant America » explicite, chiffres à l’appui, les enjeux liés aux temps de chargement online. En voici quelques extraits plutôt intéressants.

Google : 4 Milliards de recherches par jour !

Infographie "Instant America" (aperçu)Après avoir mené une étude sur le sujet, Google s’est aperçu que ce chiffre tomberait à seulement 8 millions, c’est à dire 500 fois moins, si les résultats d’une recherche mettaient seulement 0,4 seconde de plus à s’afficher !
Logique : Si on leur répond lentement, les gens posent moins de questions.

1 internaute sur 4 abandonne une page web dès la 4ème seconde de chargement.

Il s’agit bien sûr d’une moyenne. La patience de l’internaute varie aussi en fonction du type de site consulté, de son intérêt pour l’information et de l’ordre dans lequel s’affichent les éléments.

Amazon.com : 1 seconde supplémentaire de chargement provoquerait la perte d’1,6 Milliards de dollars sur 1 an.

Chaque dixième de seconde de chargement sur le site se compte en centaines de milliers de dollars pour ce géant « pure-player » du e-commerce dont le CA dépasse les 67 Millions de dollars par jour.

Google a produit une génération d’impatients « même dans la vraie vie »

C’est en tout cas ce que conclue « Instant America », ajoutant une portée sociologique à son analyse. L’infographie décrit une génération d’américains qui aujourd’hui :

  • Préfère télécharger un film piraté plutôt que d’aller au cinéma ou dans un vidéo-club,
  • Mange dans un fast-food au moins 1 fois par semaine,
  • Cherche à rencontrer l’amour dans des Speed-dating en moins de 8 minutes.

Une étude a montré qu’aux Etats-Unis :

  • La majorité des gens n’attendra pas plus de 15 minutes dans une file d’attente,
  • La moitié d’entre eux ne remettra pas les pieds dans un établissement qui les a fait attendre
  • 1 personne sur 5 admet devenir plus « sec » avec quelqu’un qui le sert trop lentement.

> Consulter l’infographie sur DailyInfographic.com (en anglais)


Répondre